Leaving Home

Par défaut

Quitter la famille etait bien plus eprouvant que j’avais imaginé. Comme quoi on ne sait jamais vraiment comment on va réagir à une situation. Je vous passe les détails, mais disons qu’en arrivant à l’aéroport j’avais un gros nez rouge. Pour me consoler, rien de tel que le shopping therapy. Le duty free tombait bien, et du coup je me suis acheté ni joli petit appareil photo.

Mon mari m’a obligé (ça va dire une demande bien appuyée) d’enlever la bombe anti-cafards de mon sac, sous prétexte que ça risquait d’exploser la haut. L’idée que les peu d’affaires que j’avais apporté soient couvertes et intoxiquées de Baygon m’a décidé d’enlever la bombe….mais ça explique peut être pourquoi j’avais le cafard après. Haha, je vous laisse avec ça pour aujourd’hui.

;

e

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s