Mes premiers pas indiens…

Par défaut

J’ai beau lire des guides touristiques et aller sur les forums dédiés aux petits et grands voyageurs, j’ai toujours du mal à avoir une idée précise sur un lieu… et si une idée se forme, je me trompe 10 fois sur 10. Ici c’était tout pareil. Je l’imaginais arch-crad, bruyant, bordélique. Faut dire que je suis dans l’Inde du sud, l’Inde « douce ». Pour l’instant en tout cas. Pas un cafard en vue (tous genres compris), pas de saletés, pas de tourista. J’ai presque envie de boire l’eau du robinet (non non, je le ferais pas). Mes chambres (j’en ai eu 2 en 2 jours) sont nickelles sans bébêtes et je compte que ça dure.

Je suis dans le sud, une ville balnéaire (très touristique) qui s’appelle Kovalam. Quand tu arrivés ici , tu as juste envie de faire un rasa de paréos, robes, pantalons babas, nappes…mais ma colonne vertébrale me dit que je regretterai ça pendant 2 mois donc je me restreins (un peu). Fin avril, mais pas maintenant.

Suis arrivée à 4h-et-quelque à l’aéroport de Trivandrum et un taxi m’attendait avec mon nom sur un papier. Classe. J’avais réservée une petite « boutique hôtel » qui avait des avis fabuleux dans le Tripadvisor mais qui n’était mentionné nulle part dans les guides. La trouvaille quoi. Après 40 minutes de trajet mon taxi me dépose sur le bord de la route au milieu de nulle part, mais pas de panique, un jeune homme m’y attend pour m’accompagner à mon trouvaille qui se trouve à 10 minutes de marche à travers des sentiers digne d’Indiana Jones. Le guesthouse lui même est super propre et le propriétaire charmant et il me conduit à ma chambre qui est correcte, simple, propre et, il faut le dire a une certaine charme avec son lit baldaquin couvert d’une moustiquaire, le ventilo à l’ancien et le balcon tout en bois. Super! Je m’écroule sur mon lit, il est 5h du mat.

J’ai passée le lendemain (enfin, le meme jour mais plus tard), plus ou moins dans un coma. Ça me fait ça les longues voyages couplés avec une décalage horaire. Je découvre la plage de Kovalam (à une minute de mon guesthouse en suivant des chemins douteux qui longent les egouts), site quand même super touristique avec petits hôtels sur le front de mer proposant soins ayurvediques, yoga, et boutiques boutiques re-boutiques. Je décide que le front de mer est quand même mieux que mon guesthouse qui est étriqué au fin fond des égouts. Je me rends vite compte que je suis la seule résidente dans ce guesthouse « fabuleux » et je me dis que c’est bizaaaare quand même. Les « avis » étaient des faux avis j’en étais sûre. Après dîner, torche a la main (un faux-pas dans les égouts…) je rejoins mon bouiboui et je passe ma première vrai nuit….sans fermer les yeux. Chiens, cochons, ventilo bruyant et totalement inutile (note-mentale à moi: tester les ventilos avant d’accepter une chambre) en plus de mon jetlag…c’était vite décidé. Je plies mes bagages le lendemain matin et je descends sur le front de mer et pour compenser mon malheur initial je prends une chambre directement sur la mer avec un ventilo Formula 1. Yippeeeeeeeee! Voici la vue de ma nouvelle chambre…

;

;

Plein ouest, y a des couchers de soleil qui mettent le feu au ciel…

;

;

J’ai testé un soin ayurvedique mais la propreté était bofbof et franchement, ici à Kovalam les centres sont plutôt des attrape-touristes. Les vrais centres sont à Chowara (Dr. Franklins Institute) et ailleurs. Je visite les alentours en taxi ou en « rickshaw » (tuk-tuk ailleurs)…il faut 15 minutes de négo d’abord…et il y a des coins sympas, très jolis. Une petite photo de mon chauffeur de taxi (il s’appelle Moni…prononce Money, ça dit tout) hier avec sa belle titine? On est allé se promener vers Chowara et notamment jusqu’en haut de la colline de Chowara qui a une vue superbe sur des immenses étendues de plages de pêcheurs :

;

Je prends un cours de yoga de 7h à 8h30 chaque matin avec un prof formidable. Vraiment bien. Il « chante » son cours avec une voix à couper le souffle. Au menu: 30minutes de pranayama (techniques de respiration pour mes amis pas…encore…initiés) suivi par 1 heure d’asanas (postures). Ça me fait un bien inouïe de le faire tôt le matin en plein air.

;

;

"

  1. Incroyables tes couchers de soleil… j’ai appelé les enfants pour leur montrer. T’as bien fait de déménager… Mince si on ne peut plus se fier à Trip Advisor !

    • Merci pour tes petits mots très sympas Anne…je suis super contente que le ski t’a fait du bien. Suis aussi contente que mon humble blog plaise bien…les news vont se calmer maintenant parce que je suis à l’école à Chennai cette semaine et la semaine prochaine. Faut que j’organise un plan pour ce weekend. Fait chaud ici, vraiment écrasant, la ville n’est pas très drôle, mais bon, l’école est laïcité donc je reste.
      Merci pour tes news, take care
      Bisouxxxxxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s