Trip to Trivandrum

Par défaut

Y avait grève hier, une grève de transports essentiellement mais qui est vite devenu une grève générale puisque personne pouvait aller au boulot. On se croirait presque en France. Pas de bus, peu de taxis. Je décide quand même de faire un petit tour à Trivandrum, la capitale de Kerala. Ça m’a coutait un bras pour y aller en rickshaw parce qu’il prenait des risques à braver la grève. Un bras = 8€.

Je n’ai pas trouvé grand chose parce que tout était fermé, mais j’ai fait un petit tour à pied…j’ai visité (sans pouvoir entrer) un magnifique temple…dont voici…

….je n’ai pas noté le nom du temple mais il a un nom trop longue à prononcer.
Un peu plus loin je suis tombé sur un petit temple noir (pas de photos permis malheureusement)…j’étais fasciné par une famille qui avait apporté des noix de coco (j’imagine que ce sont les offrandes), et la femme lançait les noix de coco contre un mur pour les casser. Comme dans les fêtes foraines sauf qu’ici on ne gagne pas de peluche. Ensuite, chacun se faisait des marquages sur le front avec des pâtes et des poudres beige, noir et rouge qu’on leur donnait sur une feuille de banane. Ensuite ils sont rentrés dans le temple. Je voulais voir si je pouvais faire pareil. Je m’approche et on me fait signe pour tendre les mains pour les laver dans du jus de noix de coco. Puis, j’ai ma feuille de banane et peintures avec une fleur jaune (pour les cheveux). Sous les regards amusés de trois hommes je commence mon art frontal avec la pâte beige que je devais mettre en trait horizontal sur le front…..et puis les trois hommes me hurlent dessus « Right hand Right hand!!! ». Moi, la gauchère étais en train de commettre une crime monumentale en écrivant avec « the dirty hand ».

Peintures finies, on me fait signe de m’assoir. Je croyait que je devait attendre et qu’ils allait me faire une visite guidée. Pas de tout. Une discussion animée commence entre nous. « where are you from? » « are you married? » « do you have children? » « boys or girls? » « how old are you? » « how old are your children? » « what is the date of your birth? » Tout ca!!! Et pour qu’on ne parle que de moi, je leur posais les mêmes questions et on comparait nos ages et les ages de nos enfants. Chaque fois que quelqu’un se joignait à nous, on lui livrait tous mes infos intimes. Au bout de 30 minutes je trouvais que ça tournait en rond et j’ai fait mes adieux.

En me baladant à Trivandrum je trouve cet hôtel charmant…(avec les clients)…it makes my guesthouse in Kovalam look like a palace..

;

;

Ça donne envie hein? Next time.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s