Vipassana: Club Méd(iterannée) versus Club Méd(itation)

Par défaut

La veille de quitter Pondy, j’ai fait une rencontre dans la rue avec une israélienne qui cherchait son chemin dans la ville. Après une échange assez longue et intéressante, on parle de Vipassana. Elle l’avait « fait » les fameux 10 jours en Israël…enfin je rencontre quelqu’un qui l’avait fait et pas quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un…! Elle me dit « C’est très très dure…un conseil: Don’t get frustrated. Ne t’énerves pas. » Je suis très reconnaissante à cette femme car sans son conseil très juste, je pense que je me serais enfuie dans les premiers jours.

Vipassana est une des techniques de méditation les plus anciennes Indienne. Ça a été redécouvert il y a 2500 ans par le Gottama, le Bouddha, et enseigné par lui en tant que remède universale pour les misères universales de l’homme. Au départ en Inde la technique était très populaire, mais petit à petit elle a été « corrompue » et a perdue son essence et a terminé par disparaître de son pays d’origine. Cependant, le Birmanie, pays voisin de l’Inde continuait à préserver la technique originale à travers les siècles et son enseignement était dispensé par des moines bouddhistes. Depuis 1969, il a été ré-introduit en Inde où il s’enracine partout dans le pays et tout cela grâce à un certain Mr Satya Narayan Goenka et ses professeurs.

S.N Goenka est né en Birmanie de parents indiens. S.N Goenka est issu d’une famille Hindu très respectée et fortunée en affaires. Il a reçu une éducation de très haut niveau. Très jeune Goenka a eu du succès dans les affaires et gagnait beaucoup d’argent et était même présidant du Chambre de Commerce en Birmanie. Mais il souffrait des migraines épouvantables qui lui pourrissait la vie et aucun médecin en Birmanie ou en Inde, aucun médicament arrivait à le soulager. Il est allé consulter les meilleurs specialistes aux états unis, en allemagne, en suisse…mais personne arrivait à le guérir. Seul le morphine le soulageait momentanément mais les risques de l’accoutumance était évidantes et sur les conseils d’un médecin en Birmanie il est allé rencontrer un moine bouddhiste, grand professeur de Vipassana. Goenka y a découvert une méthode universale qui est allée bien au delà de guérir ses migraines et qui transcendait tous les barrières culturels et religieux, car le Vipassana n’est pas une secte, n’a pas un gourou, n’a pas de religion. Depuis 1969 grâce à Goenka, la technique est de nouveau bien implantée en Inde. Goenka a ouvert des centres partout en Inde (et dans le monde) qui proposent des stages de 10 jours….totalement gratuitement. Le logement est très sommaire et les repas aussi. Entre 10 et 12 heures de méditation par jour, lever à 3h50, coucher à 21h, silence « noble » complète pour apprendre et pratiquer cette technique magnifique.

Vipassana…ça sonne bien. Ça veut dire : voir la réalité telle qu’elle est. Si avant le 21 mars j’ai pu parfois entretenir et jouer avec des idées « romantiques » sur l’idée de faire les 10 jours de Vipassana, je n’en ai plus du tout. Ça me fait penser à avoir un bébé la première fois. Sans péridurale. L’idée est magnifique, on imagine comment l’accouchement se passer, qu’on va arriver à tout bien maîtriser: la respiration, les contractions, la douleur, la poussée, le mari qui tient le main et passe l’éponge sur le front etc etc. Sans faire le moindre bruit bien sûre, pas plus que si on souffre d’une petite constipation passagère. Et en fait ça fait un mal de chien, bien pire même. On a envie de hurler (donc on hurle), on oublie de faire « le petit chien », on a envie d’étrangler le mari avec son éponge qu’il ne passe jamais au bon endroit au bon moment. Bref, ce n’est pas du tout ce qu’on a imaginé.

Et Vipassana peut aussi être comparé au nouveau-né, ce petit bébé chéri qu’on attendait depuis si longtemps et qu’on imaginait tout mignon avec sa garde-robe Bonpoint, heureux d’être dans sa chambre si bien décorée, et notre bébé fera que des gargouilles et des petits bruits tout mimis comme dans les pubs. Et en fait c’est un cauchemar, le bébé est un petit animal terrifiant et ingrat de tous nos efforts et qui ne fait que manger, pleurer (beaucoup) et dormir le jour et pas la nuit quand nous on veut dormir. Et ce petit animal nous crève…ce n’était pas de tout, mais pas de tout ce qu’on a imaginé. On veux notre vie d’avant! Et on a envie de tout balancer, de rendre le bébé à l’hôpital et ne plus jamais faire d’autres. Et puis un jour, vers la 5eme ou 6eme semaine, une miracle se produit, le bébé nous sourit. Un vrai sourire, plein d’amour (en tous cas c’est ce qu’on veut voir). Et on est sauvé (le bébé aussi), on se rend compte que non seulement tout « ça » valait la peine, c’était même mieux qu’on avait imaginé. Du coup j’en ai fait quatre.

En ce qui me concernait, les 10 jours de Vipassana étaient exactement pareil. Les premiers 5 jours étaient un enfer, mon corps et ma tête rouspétaient en silence. Chaque fois (toutes les heures) que je pensais à faire mes bagages et m’enfuir je pensais à l’israélienne de Pondy.

Le 6 eme jour, quand j’étais prête à jeter l’éponge, le Vipassana m’a fait un premier sourire. C’était le 27 mars, mon anniversaire (merci d’ailleurs pour tous vos messages, ils m’ont fait chaud au cœur en les lisant le 11ème jour). Aaaaaaahhhh, ça c’est mieux que dans les pubs non?

Je choisis de ne pas vous raconter mon expérience perso, par contre voici une petite idée de ce qui vous attend si vous cherchez des idées vacances ou vous avez un excès de RTT et vous hésitez entre le Club Méd(iterranée) et le Club Méd(itation) :

Le lieu : Plutôt paisible, malgré les avions qui arrive vers l’aéroport qui est à 12km et un chantier juste à côté. Pas en bord de mer, mais parmi les palmiers dans des jolis jardins bien entretenus avec des chants des oiseaux exotiques.

Votre chambre : c’est plutôt une cellule avec salle de bain. Archi-sommaire, avec 2 matelas en mousse simples posés sur béton (très confortables d’ailleurs). Un vieux drap couvre le matelas (prévoir donc « sac à viande » et taie d’oreiller). Les murs gardent les traces des batailles sanglantes contre des moustiques. Un néon, une horloge. La salle de bain n’a pas vu beaucoup de Mr Propre.

Les activités : Méditer, méditer et méditer, sinon rien. Pas de livres, pas de téléphone, pas d’Internet, pas de boutiques… Ah si, il y a un « ladies walking path », un chemin de promenade pour les femmes qui fait environ 200m en ligne droite. On y se promene pour se détendre et prendre l’air parce que pendant 10 jours vous n’avez pas le droit de sortir du campus. Pendant les pauses la grande activité est de faire son linge de la veille dans le seau dans la salle de bain. On peut aussi s’épiler ou limer ses ongles dans sa chambre.

L’ambiance : Très calme. Silence complet…on appel ça ici, « silence noble ». On ne dit rien a personne, on ne regarde personne, on ne sourit à personne. Vous êtes dans un groupe de environ 20 personnes que vous côtoyez non-stop de 4h du matin à 21h le soir, votre emploi du temps est identique, mais vous n’échangez jamais un regard ou un mot. Vous ne connaissez rien des autres, même pas les prénoms des autres ou d’où elles viennent.

Le chef du village : il y en a 2. Le grand Guruji Mr Goenke, celui qui a eu l’idée généreuse de ouvrir des centres gratuitement…pour que tout le monde puissent pratiquer et apprendre le Vipassana. Il y a aussi une Guruji locale qui préside à chaque méditation. Elle ne dit rien, mais si et quand vous avez une problème liée à votre pratique, c’est elle qu’il faut aller voir pour avoir ses conseils.

Les amis : il n’ y en a pas et si votre égo vous accompagne, il va vite avoir envie de fuir. Tant mieux, laissez-le partir. Vous êtes seul avec vous-même personne d’autre. Le 10 jour, le silence est rompu et on rencontre on échange avec les autres personnes, c’est très agréable.

La musique : il y a des enregistrements de chants bouddhistes chanté par Goenka lui-même qui peuvent être très agaçants au départ. On fini par s’y faire plus ou moins.

Les horaires : la journée commence à 3h50. Une cloche est sonnée 10 fois (toute la journée est ponctuée par la cloche). La première méditation va commencer dans 30 minutes jusqu’à 6h30. Puis petit déjeuner et pause jusqu’à 8h. Méditation 8h à 11h avec 10minutes de pause toutes les heures. 11h déjeuner et pause jusqu’à 13h. 13h à 17h méditation puis goûter jusqu’à 18h. 18h à 19h méditation du soir. 19h à 20h30 discours de Mr Goenke. 20h30 à 21h méditation. 21h coucher…

La restauration : Peu et basique et le menu va dépendre du pays. Petit déjeuner à 6h30, semoule et sauce, thé. 11h le repas de midi…c’est le moment de profiter! Nous en avait droit à des Thalis délicieux. 17h, le dernier repas de la journée…un thé, un fruit, des céréales (genre Rice Krispies) secs.

Le jour de votre anniversaire : Faites vous plaisir! Mettez votre culotte préférée, lavez vos cheveux, épilez vos sourcils. Et tant pis si pour le petit déj c’est de la semoule collante.

Le prix : C’est totalement gratuit. Chacun est libre à donner une donation à la sortie.

La suite : on en sort changé c’est sûre. Une très belle expérience qui rend humble. C’est une des meilleurs choses que j’ai fait de ma vie, que je souhaite intégrer dans ma vie de tous les jours.

C’est à moi de continuer ma pratique maintenant….une heure de méditation Vipassana le matin et une heure le soir. Je le fais et j’espère que je vais m’efforcer à continuer. J’ai envie de refaire les 10 jours régulièrement…tous les ans…quelque part dans le monde et de partager l’expérience avec mes proches.

Voili voilou. Je suis actuellement sur les îles Andamans….2000km à l’ouest de l’Inde, juste au sud de la Birmanie. Ici, dans cette belle nature je profite pour faire de la plongée sous-marine. Ça me fait de bien d’être dehors dans la nature après 10 jours à l’intérieur (dans tous les sens du terme). Ily a peu de Wifi sur les îles et donc je vous envoie ça d’un cybercafé plein air au bord de la route et qui coûte assez cher et qui a du mal à télécharger les photos que j’avais prévue pour illustrer ce blog. Dommage.Je ne viendrais donc pas tous les jours! Je vais vous préparer un joli blog pour les Andamans (regardez d’abord sur Google Earth ou sur un bonne vieille carte pour voir où se trouvent ces îles) avec des belles photos j’espère. En tout cas tout va bien, je suis très heureuse🙂

 

"

  1. Bonjour,
    Le Vipassana, certes est également pratiqué à la « Goenko », mais sûrement pas que par lui.
    D’abord cette méditation est un module, si on veut, du Bouddhisme, qu’il soit tibétain ou orthodoxe (Hinayan et Mahayana, donc) et est également pratiqué d’une manière séparée, par différents centres Vipassana, comme les Moulindes Chaves en Dordogne, mais surtout par des Ajahns, dont la référence est Ajahn Chah.
    Ils ne font pas dans la dentelle. Ce titre est attribué uniquement aux moines d’une dizaine d’années d’ancienneté.
    Voilà un petit complèment.

    SB.

  2. CC Helen! je suis très contente de voir que cette expérience te semble profitable. Chapeau, car je ne me vois pas du tout rester immobile autant d’heures par jour! Profite bien de ces îles qui ont l’air magnifique. TU vas en avoir des choses à raconter…. Je t’embrasse fort. Isa

  3. VIPASSANA
    çà transforme et çà décoiffe
    on se fait du mal et çà nous fait du bien
    SVP lache pas l’affaire c’est toujours super

    en te lisant j’entends la chanson « BIG PLANET DANSONS DESSUS »
    bonne route et plein de bonnes vibrations

    • Je ne lâche pas l’affaire…même si c’est plus difficile de s’y tenir la même régularité à Paris. Par contre je fais une journée « refreshment » vipassana lundi prochain…j’ai hâte…
      Merci pour tes encouragements. Metta…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s