Les Joyaux de Jaipur, Amazing Amber

Par défaut

Kumar, notre chauffeur à Rajasthan a un prénom qui dure 5 secondes, mais nous on l'appelle Kumar pour simplifier la vie. Je ne suis pas de tout convaincue que ma décision de prendre une voiture avec chauffeur était la bonne. Je pensais – naivement – qu'on allait pouvoir s'arrêter un peu à droite et à gauche pour visiter des trucs, des villages, prendre des photos, mais haha ça aurait été trop facile. Rajasthan est juste bondé de poids lourds et le passe-temps de Kumar, est de nous faire peur à faire des failli-presque-accidents. J'avais déjà des cheveux blancs, maintenant je n'ai que ça. Allez passons sinon je vais faire peur à toute ma famille et ce n'est pas le but. Ce qui est dommage c'est que je loupe plein de possibilités de faire plein de très belles photos des femmes qui travaillent dans les champs. Elles forment des silhouettes très élégantes avec leurs spectaculaires saris en rouge sang, jaune d'or, orange jus de fruit Tropicana , rose fuchsia. Je demande une ou deux fois à Kumar d'arrêter la voiture mais du coup on se fait repassé par les 20 poids lourds pour lesquels j'ai « gagné » autant de cheveux blancs toute à l'heure.

C'était sous des trombes d'eaux que nous sommes arrivés à Jaipur – la ville rose. Les immeubles sont vraiment rose/orange et la vielle ville est magnifique. Les immeubles ont été peints en rose spécialement pour la visite du Prince de Galles en 1876. Plutôt sympa je trouve. Je peux même pas imaginer le boulot et le temps que ça a pris. J'espère que le prince était reconnaissant.

Malheureusement notre visite à Jaipur était essentiellement « mouillée » donc la lumière n'était pas très belle pour les photos et je ne pense pas qu'on assez profité. Nous sommes restés 2 nuits chez l'habitant (un « Homestay » qui s'appelle « All Seasons ») avec une famille très accueillante et bienveillante.

Le palais est absolument incroyable de beauté. On se croit vraiment dans une conte sortie tout droit Mille et Une Nuits. La vieille ville tout en rose est sublime été grouille de monde. Il y a beaucoup de choses à faire et à voir et pendant notre flash visite on aura le temps de visiter le City Palace (extraordinaire), la Jantar Mantar une observatoire astronomique et le mur du Hawa Mahal – le Palais des Vents (construit en 1799) qui permettait aux femmes du harem du Maharaja Singh de voir et observer la rue sans être vues elles-même. Juste en bas à gauche il y a le Hawa Mahal et juste en dessous – non, ce n'est pas un parc pour les Skateboard, mais c'est un des instruments étonnants pour mesurer les étoiles et l'heure qui se trouve à la Jantar Mantar. Les chats aiment y jouer au « chat et l'oiseau » (héhéhé).

Pas un Skateboard parc mais une observatoire

On est allé déjeuner au fameux restaurant vegetarian du LMB Hôtel, une institution à Jaipur depuis 1954. Le calme et l’ambiance coloniale de l’endroit est surprenant mais bienvenue après le bruit et la bousculade de la rue. On y mange très bien pour pas cher en plus.

Quelques kilomètres au nord de la ville rose se trouve la ville Amber avec une forteresse (1592) non seulement immense mais absolument superbe. Franchement les forteresses ne sont pas mon truc mais les forteresses de Rajasthan (il y a celle de Jodhpur qui est aussi incroyable) sont comme des palais. En fait, Amber était la capitale avant Jaipur et puis un jour les Jai Singh ont décidé de s'agrandir et de déménager à Jaipur. On est monté jusqu'à forteresse à dos d'éléphant mais c'était une mauvaise idée de ma part. Il s'est mis à pleuvoir et on nous a donné des grosses bâches (genre sac bleu Ikea) à tenir au dessus pour nous couvrir. Donc non seulement on ne voyait rien mais si on ne faisait pas attention à l'angle de la bâche, l'eau qui s'y accumulait se vidait sur les jambes. Mais bon, c'était histoire de monter sur un éléphant en Inde.

Franchement je serais resté facilement quelques jours de plus dans cette belle ville mais nous avons une itinéraire et je sens que Kumar veut le tenir. Moi qui n'aime pas les voyages figées et qui aime changer d'avis si ça m'enchante…

Le lendemain, départ pour Jodhpur, the blue city. Je n'avais pas très envie d'y aller, je voulais faire un changement dans le programme et aller à Bundi, mais Kumar me dit que la route n'est pas bonne. Il a bien fait de me dissuader car en arrivant à Jodhpur Louis et moi tombons instantanément amoureuse de la ville…à suivre!

 

 

 

"

  1. Tes photos sont comme d’hab, sublimes, tes commentaires comme d’hab hilarants et tjs pleins de bon sens et les cheveux… Ca se teint.. Oups c’est moi qui dis cela!!!! De grosgrosbisous à tous les deux.

    • Merci de me suivre Céline, ça me fait trop plaisir, c’est vraiment gentil tes appréciation. Je sais que ta vie va changer bientôt, que tu vas bientôt donner naissance à une petite fille. Elle a de la chance d’avoir une maman comme toi.

  2. Beautiful photos. If it’s’any consolation it has rained here since the start of my holiday. I could be under the mousson of India. Am following you and Louis. Enjoy the experience, and take care. Much love, Aly

  3. Hey Helen,
    Tu peux me ramener un tissu coloré (couleur à ta convenance) si possible ? Je te le rembourse à ton retour.
    J’espère que tout va bien et merci pour tes belles photos😉
    Philou

    • Louis n’a pas son blog mais il a dit qu’il va « participer » sur le mien en écrivant un post ou deux ou en rajoutant à la fin d’un des mien. Passé les premiers appréhensions du bruit, le monde, le bordel absolu et la sensation d’arriver en enfer….il s’y est fait en 48 heures. On a bien fait de quitter Delhi très vite et il est maintenant comme un poisson dans l’eau. Remarque, quand tu entres dans la chambre de Louis tu es frappé par le bruit, le bordel absolu et une sensation d’arriver en enfer. Pas étonnant qu’il se sent chez lui maintenant. Je suis super contente que tu aime ce blog, vraiment ça fait très plaisir Gros bisouxxxx

      • Remarque avec des chromosomes Bretons et d’autres Britanniques, Loulou ne pouvait être qu’un grand voyageur!
        Oui j’AIME le blog. Je le déguste entre deux clients, à mon bureau, depuis ma Charente, et comme les photos sont trop belles, je les regarde à nouveau le soir quand j’ai fermé la pharmacie, au calme. Pour le moment pour nous les vacances sont rares, et de préférence en terrain connu,si on part avec Attila le Hun et Attila le Deux (genre: chez Mamie Claire). On sait que la roue va tourner, les Attilas vont grandir, et on pourra envisager de VRAIS voyages un jour. En attendant, patiemment, je pars en Inde par procuration…. Donc merci au Tour Operator!
        Plein de bises
        A très bientôt

      • Le petit Breton reste encore un peu chochotte sur la propreté et les bestioles…et pourtant pour l’instant on en a presque pas eu dans les chambres. Un cafard, un cricket…et un singe juste à l’extérieur de notre chambre à Pushkar lui a fait piquer un sprint digne de Hussain Bolt. Bonnes vacances avec les deux Attila…et gros bisous à Mamie claire si vous passez par là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s