Archives de Tag: Thali

Udaipur et ooutch-mon-coccyx

Par défaut

Ben, oui il pleuvait

Udaipur est une des villes indiennes les plus préférées des français! Il paraît que sur 100 touristes, 80 sont indiens et parmi les 20 restants 10 sont français. Ne me demandez pas pourquoi, c'est comme ça. C'est sur que Udaipur est une jolie petite ville, reposante sur deux côtés du lac Pichola. Surplombant le lac il y a….vous avez 5 secondes pour deviner….un magnifique palais qu'il fallait bien sur visiter.

Pour la visite on a mal choisi notre jour. C'était un jour de week-end, et c'était donc bondé des touristes indiens qui sortent par milliers pour visiter leur héritage national. Des familles entières, des hommes, des femmes, des vieux, des jeunes, c'est franchement épatant de voir à combien ils sont avides de connaître et fière de leur héritage national. Il y a de quoi être fière, c'est tellement riche en histoire et tous les palais que nous avons visités sont quasi parfaitement intactes.

On a donc visité le palais un peu à la queue-leu-leu ce qui enlève une partie du plaisir, mais faut pas se plaindre c'était très plaisant tout de même. Comme l'année dernière on répond aux demandes d'être prise en photo par et avec les indiens. Ça me déculpabilise de leur prendre autant en photo, même si je demande systématiquement la permission.

Nous avons mangés le midi dans un resto indien loin des touristes, un petit Resto qui ne sert que des Thali – à volonté – pour la modique somme de 110 roupies – attention – 1€43 très exactement. J'adore ces restos, on partage la table avec d'autres, un monsieur passe de temps en temps avec une louche et 4 casseroles tenues par une seule anse. Et comme à la cantine, il sert chacun avec sa louche.

Louis a eu un cours de Sitar…il paraît que ce n'est pas évident de tout, et pendant ce temps je suis allée me faire masser par un masseur exceptionnel. Ce n'était pas un passage ayurvedique, mais un mélange de Shiatsu, massage thaï, acupression et je ne sais plus quoi. C'est une famille de masseurs et la technique passe depuis quelques générations de père en fils. J'ai eu le père, qui m'a toute de suite dit tout ce qu'il n'allait pas chez moi. Et il avait raison. Il a touché mon dos et à décelé chaque vertèbre qui n'allait pas – sur les 28 il restait peut être 3 en pleine forme. Par une technique que je n'avais jamais expérimenté il a essayé de faire craquer le coccyx et le sacrum. Il a réussi à faire le sacrum mais le coccyx ne voulait rien savoir. Il était bloqué car il a était cassé à plusieurs reprises par des chutes et est de travers. « Ah », dit le monsieur, « il faut arranger ça. Tant que ce n'est pas en place, tout ira mal. Vous me donner la permission? Dans votre pays il ne font pas ça, il veulent opérer. »

Qu'est que vous auriez dit vous?

J'ai dit oui. Je suis une aventurière n'est ce pas? Raju a donc mis mon coccyx en place. J'ai senti le « clic », c'était aussi simple que ça. Ça coûtait un peu plus cher en roupies que le massage initial et je ne sais pas si ça va changer ma vie mais c'est vrai que depuis, je me sens plus « légère ». Cet homme possède une énergie incroyable et je pense que je ferais un passage par Udaipur rien que pour son massage.

 

 

Publicités

Weekend Whoop-Whoop!!!

Par défaut

Aaaaaahhhh, c’est arrivé…le week-end est arrivé!!! Je ne suis pas grand fan de points d’exclamation dans des textes mais je trouve que l’arrivé de ce week-end en mérite au moins 3. Mais qu’est ce qu’elle a celle-là à être si heureuse parce que c’est le week-end…elle est en week-end tous le temps, non (vous voyez je vous entends d’ici)? Oui, c’est vrai que je suis en vacances…mais ce sont aussi des vacances « d’enrichissement professionnel » et c’est très fatiguant ça. Si si. Je sais que vous me croyez pas et que vous pensez que je fais une petite délire pré-ménopausal mais c’est vrai. On joue à Vis ma Vie?

Je me lève à 5h50 pour aller à l’école qui est à 30 minutes à pied de mon appartement (hehe ça fait bien de dire mon appartement…mais je loue une chambre dans un appart c’est tout). Voici d’ailleurs la rue où j’habites…

E

On dirait qu’elle est un peu délabrée (la rue) mais une fois que vous avez vue les autres, croyez moi, vous la trouvez super belle. Et avec le bruit du ventilo la nuit on n’entend pas la trafic dehors. Ensuite, sur mon chemin je dois faire extrêmement attention à éviter pleins d’obstacles…des chiens qui deviennent fous quand je sors mon appareil photo (ils n’aiment pas ça, va savoir pourquoi), des rickshaw (encore eux), des motos, scooters et vélos, des vendeurs ambulants…et des vaches qui errent tout seul dans cette grosse ville bruyante et polluée.

Le moment que je redoute c’est le passage sur le Ponkipu. J’ai même une photo pour illustrer…vous avez de la chance qu’on ne peut pas (encore?) prendre des photos avec l’odeur, parce que je vous l’aurais mis. Vous avez échappé belle. La photo est très décevant, vous ne pouvez pas imaginer l’odeur mais faites moi plaisir et essayez quand même.

C’est ici sur ce pont qu’un vieille homme à failli vomir sur mes tongs. Vous voyez la femme à gauche? Elle met sa main devant son nez pour une raison…

Mon école est situé aussi (comme mon appart) dans un quartier bien. Enfin, je crois. Difficile à dire parce qu’il y a une cité genre bidon-ville dans la rue qui la croise. Et c’est ici où je rencontre les petites écolières en couettes! Elles sont en uniforme, comme en Angleterre et elles sont d’une propreté impressionnante…et toujours souriantes.

;

Petite image de la rue de mon école…

;

Une fois arrivé à l’école voici le menu du jour : 7h yoga et pranayama, 8h petit déjeuner sur le toit de l’école, 9h Yogic Anatomy (c’est costaud, croyez moi mais passionnant), 10h Application of Yoga Tools using Yogic Anatomy, 11h Yoga et Pranayama et puis 12h – 14h déjeuner.
Tiens, en parlant bouffe, souvenez vous des Thalis? Voici celui de ce midi…on enlève les 2 pots du milieu pour faire une espace pour le riz qu’on met sur la feuille de banane et ensuite on s’amuse comme on peut…

Les cours de l’apres midi sont sur les mêmes thèmes…et à chaque cour on a un prof différent et l’école se termine à 17h. Les professeurs sont d’une qualité épatante…ils ont des connaissances très profondes. J’aimerais bien revenir ici pour faire des stages plus longs (1 mois) parce qu’ils sont très intenses.

Quoi qu’il en soit mon cerveau a été en turbo depuis lundi et demain matin je prends le bus pour aller à Mamallapuram. Oui, j’irais,à la plage même si les plages sur cette côte ne sont pas terribles de tout et la mer n’est pas belle non plus. C’est pas grave, il y aura des temples aussi à visiter et puis sortir de la ville va faire beaucoup de bien! PS : merci pour vos petits mots sympas suite à ma cucaracha….ça m’a fait chaud au cœur.

Have a great weekend too you guys 🙂

;

Riz, Bananes et Carbolevure

Par défaut

Chouette le titre hein? Pour être franche, rien de bien méchant, juste un petit « bug »….peut-etre un overdose de Thali, qu’on mange beaucoup ici. C’est quoi le Thali, je vous entend dire! Attention, préparez-vous pour la minute culturelle du blog (il n’y en a pas beaucoup donc profitez je vous dis) :

Le Thali est un plat typique d’Inde du Sud. Enfin, un plat, pas vraiment, parce que c’est consititue de pleins de petits plats végétariens ou pas…du riz (évidemment), des dal (des lentilles), des legumes, des chutneys, et des sauces basées autour du lait, et un pain (chapatti, naan…). Chaque plat est servi dans un petit bol rond en métal et tous ces petits bols sont placés en cercle sur un grand plateau rond en metal. Ensuite, on dispose une grande quantité de riz sur le plateau au milieu des bols et on ajoute les sauces etc. Now the fun begins, on va jouer à la dînette: avec les doigts (de quelle main? Je vous écoute pour voir si vous avez bien suivi les autres épisodes), on essaye de faire des petites boulettes de riz et des sauces et on les met dans la bouche sans en mettre partout et être totalement ridicule. Pas si facile que ça en fait, c’est un coup à prendre. On donnant un petit « coup » discret avec le pouce, ça aide à projecter la boulette dans la bonne direction. Si vous m’invitez à dîner à mon retour je vous montrerai mes nouveaux talents.

Bref, à l’école (oui, suis à l’école c’est pour ça vous n’avez pas eu de mes nouvelles récemment…vous croyez que je suis en vacances ou quoi?) on mange un petit-déj indien le matin (en gros du riz et de la sauce) comme ça avec les doigts, puis pareil le midi au resto du quartier. Mon ventre avait commencé à tournicoter et râler un peu et puis j’ai changé de régime pendant 24h et on dirait que ça va mieux.

L’école. Oh là, c’est trop vaste pour vous raconter, mais disons que c’est génial. Ça ouvre plein de portes, pleins de perspectives. C’est une école de yoga « traditionnel », ou l’accent n’est pas que sur la partie pratique (qui d’ailleurs est tout sauf athlétique) mais aussi sur l’apprentissage de « l’anatomie Yogic », comment le mettre en pratique, et les principes des sutras de Patanjali. Il faut s’accrocher, c’est profond mais c’est très enrichissant.

Je quitte Chennai pour le week-end! Woopwoop! Je vais prendre le bus…vendredi soir si je peux choper un, sinon samedi matin…pour aller à Mamallapuram (anciennement Mahabalipuram si cela vous dit quelque chose?) qui est à 2h d’ici. Il paraît que c’est une très jolie ville qui déborde des temples et….grosse avantage non-négligeable…il y a des plages où on peut se mettre en maillot de bain, chose qui n’est pas très répandue sur cette côte. D’ailleurs dans l’Inde en général pas de short, petite robe ou débardeurs…pour ne pas choquer et pour éviter tout ennuie on s’habille jambes et épaules couvertes.

Je commence à faire des projets sympas pour les 5 jours de break entre l’école et les 10 jours de Vipassana, je ne dis pas plus pour l’instant car ce n’est pas encore sûre.

Je n’ai presque pas de photos, juste quelques unes des écolières qui se moquaient gentilment de moi un soir dans la rue. Mais elles sont tellement belles qu’elles compensent la quantité. Quand j’ai sortie l’appareil de mon sac, elles se sont enfuient pour ensuite revenir en rigolant. Trop belles avec leurs couettes….

J’adore cette photo! C’est pas la joie de vivre ça? 🙂 Kisses to ya all xxx

;<;;/it